Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 21:11

"Alors que l'économie française sera à la peine en 2013, quelques secteurs continueront à afficher une croissance de leur activité, selon les prévisions de LCL alors que d'autres seront en fort repli."


lisez la suite sur le site Apec link

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:35

Towers Watson prévoit un déséquilibre des talents à l’horizon 2021

 

"PARIS, lundi 26 novembre 2012– La dernière étude* mondiale du cabinet Towers Watson, Global Talent 2021, offre une projection à 10 ans des évolutions du marché du travail international et expose un futur déséquilibre géographique en matière de répartition des talents. Les sociétés seront confrontées à une mutation profonde du marché global des talents. Les avancées en matière de technologie et d'éducation et la démographie sont à noter  parmi les facteurs clefs à l’origine de ce changement.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le lien: link

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 13:10

En France, "c'est la culture du présentéisme" qui domine, "je vous vois, c'est que vous travaillez. Ce n'est pas vrai mais c'est comme çà" constate Xavier de Mazenod, créateur du site de télétravail Zevillage link.

 

Il y a 17% de télétravailleurs en France: c'est un peu plus de 4 millions de personnes. D'ici à 2015, ils seront trois fois plus nombreux, estime LBMG Worklab link.

 

Pour mieux connaître ce mode d'organisation, rendez-vous sur l'une des étape du Tour de France du Télétravail :

 

Onze villes étapes du 30 octobre au 18 décembre 2012 Le Tour de France du télétravail et des tiers-lieux est officiellement lancé! Organisé par LBMG Worklabs, OpenScop et Zevillage, avec le soutien de plus de 30 partenaires locaux le Tour fera étape dans 11 villes dont Rennes le 5 décembre, Angers le 7 décembre. link

 

tft_logo.png

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 21:10

"100 femmes 100 métiers est une manifestation régionale annuelle dont l’objectif est de promouvoir la mixité des métiers et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Porté par la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité et cette année organisée par la Maison de l'Emploi, de l'insertion et de la Formation Professionnelle du bassin d'emploi de Rennes, cette édition spéciale 10ème anniversaire se déploiera sur l'ensemble du territoire breton du 15 au 30 novembre 2012."

 

« En Bretagne, 48 % des emplois tenus par des femmes sont concentrés sur quatre des trente-six secteurs professionnels, souligne Françoise Kieffer, déléguée régionale aux Droits de femmes et à l'égalité. Et 60 % des femmes au chômage en Bretagne concentrent leurs recherches sur seulement trois de ces secteurs : les services à la personne, les services administratifs-éducation et le commerce. »


Avec un peu de retard sur l'événement, voici le lien pour en savoir plus sur le programme de cette 10ème édition: link

 

Meif_Affiche-100F_2012_800.jpg

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 10:02

« D’ici 2020, le nombre de départs en fin de carrière devrait rester conséquent, proche de 600 000 par an, même si l’âge moyen de cessation d’activité devrait continuer à augmenter. Ces départs libèreront des postes qui, selon les métiers, pourront ne pas être tous remplacés » indique le rapport. (source: ladepeche.fr)

 

lisez la suite sur : link

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 14:23

EDF poursuit sa dynamique de renouvellement des compétences engagée en 2008... Le groupe s'apprête ainsi à recruter, en 2013, 6.000 personnes, dont plus de 1.700 ingénieurs/cadres. Cette dynamique s'appuie sur le recrutement de jeunes diplômés, mais également à travers l'alternance et l'apprentissage. L'électricien français entend ainsi accompagner son développement et les enjeux à venir dans les métiers de la production, du transport et de la distribution d'électricité.

Fonctions transverses
En 3 ans, à la fin 2013, près de 18.000 nouveaux salariés auront rejoint le Groupe en France, du niveau exécution au niveau cadre. EDF recrute du jeune diplômé au candidat expérimenté, principalement dans des métiers techniques -mécanique, chaudronnerie, robinetterie etc...- mais aussi pour des fonctions transverses comme le commerce, la recherche, et l'informatique... Pour la 3ème année consécutive, EDF confirme son rôle en matière de création d'emplois dans le secteur de l'industrie en France.

Ascenseur social
L'énergéticien réaffirme son engagement en faveur de "l'ascenseur social" en accueillant pour la rentrée 2012/2013, 3.000 nouveaux alternants. Depuis 2010, EDF intègre chaque année dans ses équipes plus d'une centaine d'alternants de niveau CAP, avec la promesse d'un emploi une fois la formation réussie. Au total 380 jeunes ont pu bénéficier de ce "pied à l'étrier" en 3 ans. Ainsi au cours des 5 dernières années, plus de 4.000 alternants de niveau CAP à bac+5 ont été embauchés en France.

 

link

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 12:25

"Les achats en ligne progressent à un rythme soutenu, avec 31 milliards d’euros générés en 2010 ! Derrière ce chiffre et ces offres se cachent de nombreux emplois."

 

Pôle emploi propose un tour d’horizon des métiers sur son site link.

 

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 12:39

Dans un contexte économique incertain, l'emploi sur le territoire a plutôt bien résisté au premier semestre. L'intérim a été touché en premier.

 

link

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 11:05
Voici un interview qui permet de capter une réalité "du terrain". Il y aurait à en dire mais à la fois faut-il un commentaire de texte?
CC
Olivier Billon dirige trois sites qui font travailler une cinquantaine de personnes. Leur activité : carrossier constructeur. Son souci : le recrutement. Rencontre avec un patron qui ne pratique pas la langue de bois.

Entretien

Olivier Billon, chef d'entreprise de Caridro, entreprise de carrosserie à Rezé (Loire-Atlantique) et sur deux autres sites (Morbihan, Touraine). Caridro équipe des châssis cabine de camions avec des équipements hydrauliques.

Avez-vous été confronté à des problèmes de recrutement ?

C'est simple. Depuis février 2010, j'ai embauché 13 personnes de plus dans l'entreprise. Pour cela, j'ai dû faire 35 contrats. Sur ces 35 personnes, 22 ne sont pas restées. Mais il n'y en a que cinq que nous avons décidé de ne pas valider. Les autres sont partis d'eux-mêmes. Ils sont restés entre 2 heures et 1 mois et demi : nous avons vu des gens qui se comportent comme des touristes dans le boulot... Quand on sait qu'un entretien ici, ça dure entre 1 h 30 et 2 h, et que j'ai dû rencontrer environ 70 personnes au total, on voit bien le temps énorme que cela prend. J'ai chiffré cela à environ 140 heures.

Et pourquoi cela se passe comme ça ?

Plusieurs raisons. Il y a des gens qui ne veulent pas de contraintes, qui trouvent que c'est dur de se lever pour aller travailler. Et qui profitent du système, qui en jouent à fond. Il est fréquent de voir un gars venir travailler trois jours et disparaître, sans raison, sans prévenir... Autant il est normal que la société pallie et soit présente le jour où quelqu'un perd son boulot, autant on ne peut pas continuer comme ça non plus. Ça me révolte de constater que certains en profitent alors qu'à côté, il y a tellement de gens qui ont besoin d'être soutenus.

Il y a peut-être aussi un problème de salaire, d'image de marque ?

De salaire, je ne pense pas. Personne n'est payé au Smic chez nous. Pas beaucoup plus, mais pas au plancher. L'image de marque, oui sans doute. La définition du travailleur manuel : c'est quelqu'un d'intelligent, qui, en plus, est habile de ses mains. Il faut absolument engager la réflexion à ce sujet, mettre ça sur le tapis. Passer un CAP, un Bac pro, ce n'est pas n'importe quoi. Ces jeunes sont de vrais professionnels. Je pense que le rôle des parents est primordial : ils doivent changer de regard sur ces métiers.

Dans la mesure où on peut facilement trouver du travail dans ce secteur, le fait d'être une petite ou moyenne entreprise peut être un handicap ?

Effectivement, il y a des gens qui vont préférer aller travailler chez Airbus pour un 1 € de l'heure de moins que chez moi. Parce qu'au-delà de l'image, c'est aussi une grosse boite, avec des cadres, des balises : la pointeuse, le vestiaire... Ça peut jouer aussi.

Vous avez néanmoins des espoirs, notamment avec l'apprentissage ?

Tout à fait. Le mouvement amorcé il y a quelque temps sur l'apprentissage porte ses fruits. Et c'est bien. Mais ce sera long. J'ai pris quatre apprentis cette année. Nous avons préparé cette arrivée. Je suis optimiste. Pouvoir recruter des gens, c'est important. Un chef d'entreprise n'est rien sans une équipe.

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 09:46

Certaines entreprises licencient. D’autres ont du mal à embaucher. Comme Airbus à Nantes et Saint-Nazaire.

 

C’est paradoxal mais ça s’explique ! Alors que l’industrie connaît une vague de plans sociaux, Airbus a du mal à recruter. L’avionneur embauche massivement dans ses usines de Loire-Atlantique cette année: 200 salariés à durée indéterminée à Saint-Nazaire (pour 2 200 personnes actuellement), et 250 à Nantes (sur 2 050). Il recherche des ajusteurs, des opérateurs commandes numériques, des drapeurs, des techniciens etc.

Carnet de commandes plein pour 7 ans

Tous les programmes s’envolent : l’A320, l’A380 ou encore l’A350. Airbus a du boulot pour sept ans. Et n’est pas seul à recruter. Ses sous-traitants recherchent aussi des bras. Mais les carrières industrielles n’attirent guère. « Pourtant, les jeunes qui s’engagent dans l’aéronautique sont assurés d’avoir un travail », souligne la direction d’Airbus. « Les rémunérations sont correctes par rapport à d’autres métiers, appuie Michel Pontoizeau, du syndicat Force ouvrière. Chez nous, un jeune qui commence peut gagner 1 600€. Et l’industrie n’a plus rien à voir avec l’image d’Épinal des ouvriers couverts de cambouis. »

Dans le bassin nantais, Pôle emploi a très peu de CV d’ajusteurs aéronautiques en réserve. Si bien que l’agence a mis en place, avec des sociétés de travail temporaire, un programme d’embauches, notamment pour des salariés extérieurs à l’industrie. « Nous testons leurs aptitudes en utilisant une méthode de recrutement par simulation », explique Pôle emploi. Une centaine de personnes ont ainsi rejoint les intérimaires d’Airbus, le principal vivier dans lequel l’avionneur puise ses futurs salariés.

 

OF 6.06.2012

Repost 0
Published by ecoetemploi35et53 - dans TENDANCE EMPLOI ET RH
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecoetemploi35et53
  • : Ce blog a pour objectif d'informer sur l'actualité de l'emploi (et évidemment sur l'actualité économique) des départements d'Ille et Vilaine et de Mayenne.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens